Un samedi de célébration

photo12

Cette semaine dans la lettre-news de parkrun France, nous avons quelques événements significatifs à fêter, et nous faisons la connaissance de Paul du côté de Toulouse.

Si vous ne me connaissez pas, je suis Anita Afonso, et je suis en charge du développement du concept parkrun en France. J’ai eu la chance de découvrir, d’adorer et de participer aux parkruns au Royaume-Uni avec  ma famille, ayant vécu à Londres pendant plusieurs années. Il était donc normal pour moi de me lancer dans cette aventure à mon retour dans notre beau pays. Chaque semaine, je partagerai avec vous mes ressentis, mes experiences, et les futurs développements de parkrun en France.

Bonjour à tous, quel fantastique week-end pour parkrun nous venons de vivre!

Si comme moi vous vous êtes rendus à l’un de nos 5 parkruns, alors vous étiez l’un des 117 coureurs, joggeurs ou marcheurs a avoir completé les 5km de nos footings. Bravo! Ou bien, peut-être étiez-vous l’un des 20 bénévoles qui ont aidé à organiser les footings et dans ce cas, un grand merci à vous.

117 est un nouveau record de fréquentation pour parkrun France et nous sommes ravis de voir que plus en plus de monde adhèrent à ce formidable concept de sport-santé pour tous, organisé par les communautés locales pour les communautés locales.

Samedi était jour de fête à Pierre de Bresse en Saône-et-Loire. Ils fêtaient leur 20ème parkrun et ont décidé d’avoir un footing au thème “couleurs fluos" pour l’occasion. Malgré la pluie, l’ambiance était au rendez-vous pour les 33 participants. Des photos "hautes en couleur" sont consultables ici.

Du côté de Paris, au parkrun du Bois de Boulogne, nos amis parisiens ont eu la visite d’un groupe de 25 participants tout droit venu d’Afrique du Sud! Tous membres de l’Institut National des Sourds et Malentendants, ils se sont lancés le défi de participer à 3 évènements running en 9 jours dans 3 pays différents pour lever des fond pour leur organisation, et ont choisi le parkrun parisien comme destination. C’est toujours un plaisir d’accueillir des runneurs de toutes origines. L’ensemble du groupe de départ a réalisé un 12 géant pour célébrer l’anniversaire de parkrun (cf. photo ci-dessus).

Enfin, ce samedi était surtout extra spécial car nous fêtions les 12 ans de parkrun.

parkrun pioneers

Il y a 12 ans jour pour jour, dans le sud de Londres un groupe de 13 coureurs se réunissait pour la premiere fois pour réaliser un footing de 5km, hebdomadaire, gratuit et convivial à Bushy Park, un parc de sud de Londres (voir photo ci-dessus). 12 ans plus tard le concept "parkrun" est présent dans 980 parcs dans le monde et 14 pays dont nous sommes fiers de faire partie!

Bonne semaine à tous!

Anita

Responsable de Projet parkrun France
@parkrun_anita
#jadoreparkrun


Si vous avez été bénévole, couru, marché, et apprécié votre parkrun cette semaine, partagez votre expérience avec nous sur Twitter, Facebook, et Instagram: @parkrunFrance ou par email: parkrunFranceadmin@parkrun.com


Paul

parkrunner de la semaine

Nom et Prénom: MCCAMBRIDGE Paul

Club: Athlé 632 

Âge: 36

parkrun de référence: parkrun de la ramee

Emploi/Occupation: Ingénieur

Nombre de parkruns réalisés: 23

Nombres de participations en tant que bénévoles: 15

Comment parkrun a-t-il changé votre vision du running: Le parkrun me permet de suivre l’evolution de mes performances de façon cadrée…

Comment avez-vous connu parkrun? Grâce à l’Ecos parkrun dans ma ville de naissance, Ballymena en Irlande du Nord

Quelle est la chose que vous préférez au sujet de parkrun: J’adore l’ambiance décontractée et faire du sport en groupe est plus agréable. Le parkrun nous permet de rencontrer des gens sympathiques et intéressants tous les samedis. 

Votre moment le plus drôle ou mémorable lors d’un parkrun? On est toujours bluffé par les touristes australiens en vacances en France, qui conduisent 4 heures pour venir courir le parkrun de la Ramée.

 

Un pas après l’autre

IMG_20160903_094504-02

Cette semaine dans la Lettre-News, je vous en dis un peu plus sur moi, et nous expliquons l’intérêt d’avoir un précieux code-barres parkrun.

Si vous ne me connaissez pas, je suis Anita Afonso, et je suis en charge du développement du concept parkrun en France. J’ai eu la chance de découvrir, d’adorer et de participer aux parkruns au Royaume-Uni avec  ma famille, après plusieurs années passées à Londres. Il était donc normal pour moi de me lancer dans cette aventure à mon retour dans notre beau pays. Chaque semaine, je partagerai avec vous mes ressentis, mes expériences, et les futurs développements de parkrun en France.

Je suis la parkrunneuse A27006 et A27006, c’est le numéro de mon code-barres parkrun. Ce numéro m’est strictement personnel et il me permet de participer à tous les parkruns de France et même du monde. J’ai participé à mon tout premier parkrun, à Wimbledon parkrun (oui, à côté site du fameux site du tournoi du Grand Chelem) dans le sud-ouest de Londres le 21/02/2009.

J’ai évidemment tout de suite adoré le concept, la simplicité : juste un code-barres, et être là 9h. J’ai toujours été “sportive", mais pour moi c’est être bénévole lors des parkruns qui a toujours été mon truc. J’adore organiser les footings, permettre aux autres de profiter de cette formidable plateforme, me rendre disponible pour les autres et surtout pouvoir discuter avec les bénévoles. Jusqu’à maintenant, cela a toujours été notre organisation familiale du samedi matin : papa court, maman est bénévole et nos filles en profitent pour s’amuser dans le parc, le temps du footing.

Depuis que j’ai eu mes deux filles, je dois néanmoins avouer que j’ai perdu mon "mojo du sport”. Je sais bien que parkrun est là si je veux, que c’est gratuit, pour tous, et que l’on y va tous les samedis (nous allons au parkrun des Dougnes en Gironde). Mais mentalement, et pendant de très nombreuses semaines, je ne me voyais pas parcourir 5km. Tout n'était qu’excuse : distance trop longue, je suis trop lente, je ne vais pas y arriver, je ne serai aussi rapide qu’avant, qui va garder les petites, et si j’ai trop mal, et si j’ai trop chaud etc… etc… 

Cependant, il y a un mois, je me suis dit que cela devait changer et j’ai décidé qu’il fallait juste que je mette un pied devant l’autre, quelle que soit mon allure, et que j’y aille. Cette semaine là, j’ai aussi décidé que dorénavant notre organisation familiale du samedi allait changer : papa et maman font le parkrun. Alors nous avons pris les poussettes, mis les filles dedans et je me suis lancée en poussant ma plus jeune fille. C’était très très dur, j’ai marché, couru, marché, je me suis arrêtée…souvent. Mais j’ai terminé le parkrun des Dougnes (cf. photo ci-dessus). Tout au long, j’ai été encouragé par les autres parkrunneurs du groupe : les plus rapides qui avaient déjà fini alors que je commençais ma dernière boucle, et les plus lents comme moi, avec qui j’ai pris un plaisir immense à courir.

Quel immense bonheur de finir ce 1er parkrun et de recevoir un temps personnel! Et cela m’a encouragé à courir les 3 semaines suivantes, et d’y retrouver mes camarades de parkrun, tout en participant en famille. 

J’encourage donc tous ceux et celles qui hésitent, ou ont des proches qui hésitent, à venir essayer parkrun, le plus simplement possible, en mettant juste un pied devant l’autre… à leur rythme. parkrun c’est pour le plaisir de participer en groupe plutôt que seul(e), à son rythme.

Bravo à tous d'avance!

Anita

Responsable de Projet parkrun France
@parkrun_anita
#jadoreparkrun


Si vous avez été bénévole, couru, marché, et apprécié votre parkrun cette semaine, partagez votre expérience avec nous sur Twitter, Facebook, et Instagram: @parkrunFrance ou par email: parkrunFranceadmin@parkrun.com


Nous avons besoin de vous!

Nous recherchons des bénévoles pour aider à l’organisation de nouveaux parkrun dans les villes suivantes. N’hésitez pas à envoyer un email à parkfrunfranceadmin@parkrun.com si vous désirez aider:

- Aix en Provence
- Nice
- Fontainebleau
- Parc de Montsouris, Paris

Les rôles sont simples, ne nécessitent que quelques minutes d’explications et ne nécessitent pour la plupart pas plus d’une heure de temps le samedi matin lors des footings.


 thsirtsTribesport

Quel est l’intérêt d’imprimer son code-barres pour particper aux parkruns?

Lorsque vous participez à un parkrun avec votre code-barres, celui-ci est scanné et cela vous permet :

- De montrer tout d'abord votre soutien au concept parkrun : c’est la seule chose qui vous ait demandé pour participer, puisque la participation est entièrement gratuite.

- D’enregistrer votre participation : avec parkrun, toutes les participations comptent que vous soyez rapide ou lent(e). Pour vous féliciter et vous encouager, vous vous verrez offrir gratuitement un Tshirt floqué d’un 50, 100, 250 et même 500 lorsque vous aurez atteint ces paliers. Sachez que les enfants dans la catégorie junior en recoivent un au bout de 10 participations!

- De recevoir votre temps par email : cela vous permettra d’avoir un suivi personnalisé de vos participations et de garder un oeil sur votre allure. Notez que si vous ne scannez pas votre code-barres vos noms et temps n’apparaitront pas sur la page “participations" du site internet de votre parkrun. À la place une ligne vide indiquera “inconnu” à la place

Alors n’oubliez pas votre codes-barres et encouragez vos proches à s’inscrire pour participer à leur tour.

 

une jolie rencontre, merci parkrun

DanielauB2B 2

Cette semaine dans la Lettre-News nous disons “au revoir” à quelqu’un de spécial, et nous accueillons deux nouveaux parkruns dans la famille.

Si vous ne me connaissez pas, je suis Anita Afonso, et je suis en charge du développement du concept parkrun en France. J’ai eu la chance de découvrir, d’adorer et de participer aux parkruns au Royaume-Uni avec  ma famille, ayant vécu à Londres pendant plusieurs années. Il était donc normal pour moi de me lancer dans cette aventure à mon retour dans notre beau pays. Chaque semaine, je partagerai avec vous mes ressentis, mes experiences, et les futurs développements de parkrun en France.

Une des choses qui m’a poussé à lancer parkrun en France à mon retour d’Angleterre, c’est que j’y avais eu la preuve qu’avec ce concept si simple, on peut faire beaucoup plus qu’aider les gens à être plus actifs physiquement – ce qui, en soit,  est déjà un énorme résultat. parkrun ce sont aussi et surtout des rencontres, du lien social, des liens d’amitié qui se créent et peuvent même parfois changer des vies.

parkrun France existe seulement depuis un peu plus d’un an en France et déjà cet aspect du concept s’est confirmé pour moi, en la personne de Daniel Woodburn (c’est d’ailleurs le "parkrunneur de la semaine” cf. ci-dessous).

Le 30 septembre 2015, seulement 4 mois après le lancement du tout 1er parkrun français, et quelques semaines après la naissance de ma seconde fille, je recevais l’email d’un jeune étudiant me disant qu’en 2011, il avait été forcé à prendre part à un footing local par une matinée glacée de décembre et que cette expérience l’avait fait tomber amoureux du concept “parkrun” qu’il désirait lancer… à Paris!

Je dois dire que dès ce tout premier email, j’ai été admirative de l’ambition de Daniel. Il était absolument déterminé dans son objectif de lancer un parkrun dans la capitale. Rien ne l’a jamais fait douter dans son objectif final, que ce soit ma réponse automatique d’email me disant en congé maternité, l'ardu dossier d’autorisation à compiler pour les autorités locales parisiennes, ou encore le challenge de monter une équipe de bénévoles et de leur donner foi à la réussite du projet.

Ainsi, le 30 janvier 2016, exactement et seulement 4 mois après son 1er email, Daniel devenait à 21 ans, le 2ème Directeur d’un footing parkrun français, dans la ville la plus peuplée de France et une des villes les plus touristiques du monde. De mon coté, je savais que vous avions trouvé en Daniel, un formidable ambassadeur pour notre joli petit concept et un chef d’équipe parkrun parfait pour les bénévoles locaux.

Malheureusement pour nous, nous avons récemment appris que Daniel devait quitter Paris pour poursuivre ses études  et son projet professionnel à l’étranger notamment en Suisse et à Londres. J’ai forcément et un peu égoïstement été triste d’apprendre la nouvelle. Je suis néanmoins ravie et fière d’avoir eu la chance de faire la connaissance de Daniel et qu’il ait été là au tout début de notre “aventure parkrun France”. Il a fait un travail formidable à Paris avec le parkrun du Bois de Boulogne où il y a un formidable footing hebdomadaire qui accueille en moyenne 35 personnes chaque semaine, de tous niveaux, de toutes origines, mais  surtout pour le plaisir de se réunir dans un ambiance positive. Il laisse les rennes du parkrun à Nicolas qui était son co-directeur et également très impliqué depuis le début du projet.

Sur la photo qui illustre ce post, Daniel est assis au centre en tailleur et se fait "pointer du doigt" par les parkrunneurs du Bois de Boulogne lors de son dernier parkrun avant son départ.

Si vous habitez à ou prés de Paris et voulez devenir bénévole dans cette super équipe n’hésitez pas à envoyer un email ici à : boisdeboulognebenevoles@parkrun.com

Merci Daniel pour tout ce que tu as fait pour parkrun France et j’en suis convaincue á très bientôt!

Bonne semaine à tous!

Anita

Responsable de Projet parkrun France

@parkrun_anita

#jadoreparkrun


Si vous avez été bénévole, couru, marché, et apprécié votre parkrun cette semaine, partagez votre expérience avec nous sur TwitterFacebook, et Instagram: @parkrunFrance ou par email: parkrunFranceadmin@parkrun.com


Fontainebleau_Montsouris

les nouveaux parkruns à venir

Nous souhaitons la bienvenue à Thierry et Heather qui seront très bientôt les Directeurs de footing des nouveaux parkruns de Montsouris à Paris, et de Fontainebleau en Seine-et-Marne. Thierry et Heather nous ont contacté via leformulaire en ligne de parkrun et nous ont fait la demande de mettre en place un parkrun dans leurs communes respectives. Grâce à leurs efforts pour trouver des parcours adaptés, monter des équipes de bénévoles enthousiastes et avec le soutien de leur municipalité, il y aura très bientôt deux footings hebdomadaires, gratuits et ouverts à tous en Ile de France.

N’hésitez pas à suivre ces deux parkruns sur leur page Facebook officielles pour poser des questions, vous joindre aux bénévoles locaux meme épisodiquement.


DANIEL

parkrunneur de la semaine

Nom et Prénom: Woodburn Daniel
Âge: 22 ans
parkrun de référence: parkrun du Bois de Boulogne
Emploi/Occupation: Etudiant
Nombre de parkruns réalisés: 37
Nombres de participations en tant que bénévoles: 20

Comment parkrun a-t-il changé votre vision du running: 
Avant de découvrir parkrun, je crois que je me prenais peut-être un peu trop au sérieux : je courais pour la compétition, sans apprécier la course à pied comme étant un plaisir, ni un sport particulièrement inclusif. Bien que je continue à courir en compétition, contribuer au maintien d’un parkrun et encadrer la course des autres m’est tout aussi important que battre mes records, et c’est vraiment un moment fort de ma semaine que de rencontrer des gens de toutes nationalités et de tous niveaux chaque samedi matin.

Comment avez-vous connu parkrun ? 
C’est le 24 décembre 2011 que j’ai découvert parkrun. Mon oncle m’a inscrit (ainsi que sept autres membres de la famille) à parkrun sans qu’on ait le choix et sans que nous sachions exactement ce à quoi nous nous ‘engagions’. On a couru Ashton Court à Bristol, et malgré le froid, pas mal d’asthme, et le fait que ce parkrun-là commence avec une montée brutale d’un kilomètre et demi, j’ai tout de suite adoré. Maintenant je ne peux pas me rendre à Bristol sans participer au parkrun !

Qu’est est la chose que vous préférez au sujet de parkrun? 
Etant souvent Responsable de footing, ça fait vraiment plaisir de recevoir des paroles d’encouragement et de félicitation, notamment concernant le lancement du parkrun, et souvent de la part de touristes. Je préfère encore plus reconnaitre des visages de locaux, parisiens (français ou autre) d’une semaine sur l'autre, même si il ne sont pas encore nombreux pour l’instant. L’ultime but est pour nous est d’introduire de plus en plus de parisiens au concept de parkrun.  Avoir des habitués est pour moi le meilleur indicateur de succès. 

Votre moment le plus drôle ou mémorable lors d’un parkrun? 
La 10e édition du parkrun du Bois de Boulogne : même si nous nous attendions à un effectif plus élevé que d’habitude en raison du marathon de Paris qui avait lieu le lendemain, rien ne pouvait nous préparer à accueillir 176 coureurs! En faisant le briefing, je me suis dit que jamais je n’avais eu un public aussi nombreux, et je doute bien que ça se reproduira bientôt ! Heureusement l’équipe de bénévoles avait été tout simplement formidable, et j’ose dire que nous avons géré les nombres comme si nous étions des vétérans de parkrun, sans perdre un seul jeton, qui plus est.

 

parkrun France vous demande : “Sentez-Vous Sport”?

Le 10 et 17 septembre prochains à parkrun France, nous voulons réaffirmer notre volonté de donner au plus grand nombre l’opportunité de prendre part à une activité physique régulière, facile d’accès et gratuite. Nous sommes donc associé à l’initiative Nationale Sentez-Vous Sport qui aura lieu du 10 au 18 septembre dans toute la France.

SVS2016-banweb-300x250

Sentez-Vous Sport est une opération nationale de promotion du sport pour tous. Organisée par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), Sentez-Vous Sport est l'occasion d'encourager les Français à pratiquer une activité physique et sportive. De nombreuses animations et conférences sont organisées, partout en France, afin de sensibiliser le plus grand nombre aux bienfaits de l'activité physique et sportive régulière.

Dans le cadre de cette opération, les 5 parkruns Français que vous trouverez ici ont été labellisés comme répondant à ces critères et seront donc dans la carte de France des activités mises en place au cours de ces 8 jours.

Donc si vous entendez parlez de "Sentez-Vous Sport" ou si des proches cherchent une activité sympa à essayer au cours de cette semaine, suggérez-leur d’essayer parkrun!

Inscription unique et simple ici : www.parkrun.fr/register

Si vous avez été bénévole, couru, marché, et apprécié votre parkrun cette semaine, partagez votre expérience avec nous sur twitter, Facebook, et Instagram : @parkrunFrance ou par email :parkrunFranceadmin@parkrun.com

#jadoreparkrun

 

La “Lettre-News” #3 de parkrun France – 20 juillet 2016

Cette semaine dans la Lettre-News de parkrun France nous parlons des bénévoles de parkrun, et nous faisons la connaissance de Franck un parkrunneur comme les autres mais avec un petit truc en plus.

 

Le concept de parkrun est très simple. Nous organisons chaque samedi matin à 9h des footings de 5km entièrement gratuits et ouverts à tous quel que soit le niveau physique des participants, qu’ils marchent courent, ou trottinent, qu’ils soient jeunes, vieux, seuls, en famille, en couple, avec une poussette ou leur chien (inscription unique et gratuite ici).

Mais ce qui rend le concept encore plus intéressant, c’est que chaque parkrun est géré, organisé et délivré chaque semaine par la communauté locale elle-même. En effet, ce ne sont pas des responsables des sport de mairie, animateurs sportifs ou sociétés d'événementiel privés, mais bien des gens comme vous et moi, qui chaque semaine montrent leur adhésion au concept et à ses valeur d’inclusion et de simplicité en organisant les parkruns.
DSC05392

Ainsi, tous les samedis matin entre 8h30 et 10h, les parkruns des Dougnes, du Bois de Boulogne, de Mandavit, de la Ramée et du Château de Pierre de Bresse sont organisés par une poignée de bénévoles qui se partagent des tâches simples et variées telles que :

    • Le balisage des parcours,
    • La prise des temps avec un chronomètre,
    • La distribution des jetons de fin de footing,
    • La prise de photos du jour,
    • Le scan des code-barres personnels,
    • L’aiguillage sur le parcours, etc…

Toutes ces tâches sont faciles à apprendre (quelques minutes avant le footing suffisent), faciles à exécuter, et permettent de faire fonctionner les parkruns chaque semaine. Par leur implication ces bénévoles, pendant une à deux heures, contribuent donc à rendre leur commune et communauté locale plus active, plus sportive mais surtout pour créer du lien social.   À parkrun, nous aimons nos bénévoles car ils sont l’essence même de notre activité. Donc merci à eux et à vous si vous avez ou désirez vous aussi aider votre équipe parkrun locale de temps en temps (il vous suffit de consulter la page "bénévoles" de votre parkrun).

Cette semaine nous voulons saluer un bénévole en particulier. Il s’agit de Franck Codron qui vit dans la petite de Aubie-et-Espessas dans le nord de la Gironde. Franck court régulièrement au parkrun des Dougnes et aide très souvent en tant que bénévole. Il a accompli quasiment tous les rôles de bénévoles mais le plus souvent, c’est lui qui balise ou débalise le parcours pour indiquer le chemin de la petite boucle de l’Espace de Loisirs des Dougnes.   Ce qui fait de Franck un parkunneur « avec un petit plus en truc », comme nous l’annoncions dans l’introduction, c'est que Franck est devenu il y a quelques semaines le tout premier parkrunneur en France a avoir été bénévole 25 fois (en ayant réalisé toutes ses participations en France uniquement).

Franck

Il s'est donc vu remettre gratuitement ce magnifique T-shirt violet de la marque Tribesport (cf. photo si dessous) qu'il a reçu via le magasin de sport en ligne Wiggle. Ce t-shirt parkrun est remis à tous ceux qui ont été bénévoles lors de 25 parkruns quel que soit leur rôle.

Félicitations à toi Franck et merci pour ton implication en tant que bénévole et parkrunneur!

Si vous voulez, en savoir plus sur Franck, cela tombe bien car il est notre parkrunneur de la semaine! Voyez ci-dessous.

Merci et bonne semaine à tous,

Anita

@parkrun_anita #jadoreparkrun

 

Si vous avez été bénévole, couru, marché, et apprécié votre parkrun cette semaine, partagez votre expérience avec nous sur twitter, Facebook, et Instagram : @parkrunFrance ou par email :parkrunFranceadmin@parkrun.com

 

 

un samedi sous la pluie... Souvenirs.

Nom et Prénom : CODRON Franck (à droite sur la photo)

 Âge : 48  ans

parkrun de référence : parkrun des Dougnes

Emploi/Occupation : Technicien de maintenance

Nombre de parkruns réalisés : 24

Nombres de participations en tant que bénévoles : 31

 Comment parkrun a-t-il changé votre vision du running : parkrun permet aux coureurs venant d’horizons divers de se rencontrer. Cela crée un lien social.

 Comment avez-vous connu parkrun ? Un ami avec qui je cours m'a parlé du parkrun des Dougnes.

Qu’est est la chose que vous préférez au sujet de parkrun :  La bonne humeur et le plaisir de se retrouver toutes les semaines; le partage d'une activité sportive.

 Votre moment le plus drôle ou mémorable lors d’un parkrun ?  Un samedi où il  faisait un temps à ne pas mettre un coureur dehors. Nous étions 2 ce jour là : Alex et moi. Une amitié franco-britannique bien arrosée (photo ci-dessus).

 

La “Lettre-News” #2 de parkrun France – 6 juillet 2016

Cette semaine dans la Lettre-News de parkrun France, nous vous expliquons ce qu’est la « Lettre-News », Anita nous raconte son parkrun et nous rencontrons notre tout première « parkrunnneuse de la semaine ».

 

Le but de ces Lettres-News (version française des “newsletters”) est de partager les actus et développements de parkrun France. Alex (Président de l'Association) et moi (votre devouée Chargée de Projet) pourrons y partager notre “aventure parkrun", vous raconter où nous sommes allés, les rencontres que nous avons faites, etc... mais également partager avec vous les choses intéressantes, funs, touchantes vues sur la toile « parkrun » en France et dans le monde.

Enfin chaque semaine, nous vous présenterons le “parkrunneur de la semaine”.

Bonne lecture!

 

Samedi je suis allée au parkrun de Mandavit avec ma fille de 4 ans Sofia. La Directrice du footing Aurélie ne pouvait pas être là et m’a demandée de la remplacer exceptionnellement et d’organiser le parkrun à sa place (mon parkrun local est le parkrun des Dougnes).

Ce fut une expérience très intéressante ! Après avoir passé difficilement mais avec succès l’épreuve du balisage du parcours (un clin d'oeil à tous les bénévoles qui balisent les parkruns chaque semaine), Sofia et moi avons accueillis 3 coureurs sous un grand soleil. Stéphane, un habitué du parkrun de Mandavit, et Pauline et Andy, deux touristes anglais en vacances.

J’ai beaucoup aimé l’esprit puisque tous les 3 ont décidé de courir ensemble la 1ère boucle pour faire connaissance et afin que Stéphane puisse montrer le parcours à Pauline et Andy.

Une fois la deuxième boucle terminée, Sofia a remis les jetons de fin de footing à Pauline, Stéphane et Andy et nous avons pu discuter et partager nos expériences de parkrun – Andy vient de Leamington Spa et Pauline de Preston en Angleterre.
2016-07-04_01-55-21

Quel que soit le nombre de coureurs que les parkruns accueillent il est pour moi primordial que partout dans le monde, l’expérience « parkrun » soit la même : être accueillis avec un sourire, se sentir le/la bienvenu(e) quel que soit sa nationalité ou son origine, courir un parcours de 5km en toute sécurité et trouver quelqu’un à qui parler et échanger une fois le footing terminé. Il y avait tout cela au parkrun de Mandavit samedi, et c’était bien… C'est pourquoi nous avons vraiment hâte que le plus grand nombre puisse apprécier et profiter de ce formidable concept de running participatif par la communauté locale pour la communauté locale.

Et !!!!... Il y avait aussi un Ariel Atom ! Si vous aimez les « trucs qui roulent », voici une photo de Sofia dans l’Atom de Andy avec lequel il a traversé le pays et est venu le matin même du Cap Ferret !

 

Sofia and Andy

Sofia a même eu le droit d’y faire un petit tour avec lui ! Comme quoi, il y a du bon à faire un petit parkrun en tant que bénévole ou coureur (ou marcheur) le samedi matin !

Bonne semaine à tous !

Anita

@parkrun_anita #jadoreparkrun

Si vous avez été bénévole, couru, marché, et apprécié votre parkrun cette semaine, partagez votre expérience avec nous sur twitter, Facebook, et Instagram : @parkrunFrance ou par email : parkrunFranceadmin@parkrun.com

 

LE PARKRUNNEUR DE LA SEMAINE

 

Aurélie - Directrice du footing parkrun de Mandavit

 

Nom et Prénom :   TOLEDO Aurélie

Club : 

Âge :   34

parkrun de référence: Mandavit

Emploi/Occupation: en recherche d’emploi

Nombre de parkruns réalisés:   0

Nombres de participations en tant que bénévoles: 16

Comment avez-vous connu parkrun ? Grâce à ma meilleure amie : Anita, responsable du projet parkrun France.

Comment parkrun a-t-il changé votre vision du running: le point essentiel pour moi est l’aspect convivial. Depuis la creation du parkrun de Mandavit, nous rencontrons des gens qui reviennent régulierement et qui au fur et à mesure deviennent nos amis. C’est un aspect essentiel qui a changé ma vision du running grâce à parkrun.

Qu’est est la chose que vous préférez au sujet de parkrun:  L’arrivée des participants sous les encouragements et le fait que l’on se retrouve tous ensemble partager le café

Votre moment le plus drôle ou mémorable lors d’un parkrun ?  Les moments les plus sympathiques sont pour moi ceux partagés avec les enfants. Voir les parents courir avec les bébés dans les poussettes ou des jeunes enfants courir avec leurs parents (mention à Liam le fils de Scott) sont des instants particuliers remplis d’émotions et de fierté. C’est aussi ça parkrun...

 

 

 VU SUR LA TOILE "parkrun"

 

Au sujet du parkrun des Dougnes "Je voulais juste vous dire merci , à vous et à vos collègues parkrunneurs au parkrun des Dougnes pour l'accueil que vous nous avez donné à  Jan et moi-même ce samedi . Nous avons vraiment apprécié courir avec vous tous. Paul North" (facebook)

Steve Gallagher @steven23gall "@parkrunFrance #j'aimeparkrun"  (twitter)

Au sujet du parkrun du Bois de Boulogne : Samantha Sheperd " Magnifique parcours. Les bénévoles étaient fantastique. Si tout va bien, à très bientôt. 

Older Posts in Category ⇒
⇐ Newer Posts in Category